année 2016

Le regard porté sur l’année écoulée tend parfois à nous en faire surestimer l’importance. De même, l’avenir se dresse devant nous empreint d’enjeux qui nous semblent exiger, plus qu’habituellement, notre clairvoyance et notre énergie. Peut-être s’agit-il seulement de s’engager suffisamment dans chaque moment pour contribuer à une continuité entre ce qui perdure, ce qu’il nous faut infléchir, ce qu’il nous faudra aider à faire émerger et ce qui devra cesser.






Ce rapport d’activité rend compte de ce chemin qui continue de se parcourir ainsi, année après année, au gré des obstacles à dépasser, des variations topographiques, des points de vue à saisir :

  • l’engagement opérationnel du changement de statut collectif
  • l’augmentation continue de l’activité AER et les difficultés d’ajustement des moyens (nombreux CDD)
  • les réflexions de l’ensemble de l’APASE pour contribuer à la refonte du dispositif de protection de l’enfance sur le département d’Ille et Vilaine (projet de « mesure unique »)
  • l’adaptation à deux décisions décevantes suite à nos candidatures pour ouvrir un SAMSAH et pour l’exercice des MASP
  • des changements dans l’équipe de direction et l’encadrement (St Malo, Redon, Fougères)
  • la systématisation du journal de l’intervention
  • l’expérimentation d’outils informatique mobiles
  • une vie collective traversée d’évènements plus ou moins sereins

Au nom de l’ensemble des personnes ayant participé à l’élaboration de ce rapport d’activité, nous vous souhaitons bonne lecture.

année 2015

Concevoir un rapport d’activité suppose tout d’abord de répondre aux exigences légales à fins de rendre compte. Exactitude des informations, conformité des présentations traduisent, en ce sens, l’intention première à l’adresse des autorités de contrôle et des membres de l’association ayant pouvoir de validation.

Au-delà des chiffres, les analyses développées visent à éclairer les réflexions et les décisions qui ont légitimité à les prolonger. Le rapport d’activité est aussi un acte politique.

Renoncer à toute ambition d’exhaustivité conduit à opérer des choix, à mettre en exergue certains pans de l’œuvre collective. La vie des antennes et les articles du ZOOM s’attachent à donner sens, à valoriser et à promouvoir.

Enfin, ce rapport 2015 a fait l’objet d’une attention plus particulière pour être agréable aux lecteurs qui nous font l’honneur d’y prêter intérêt. Cette préoccupation anime chaque année les concepteurs et les rédacteurs, ils ont voulu porter encore plus avant cette ambition.

année 2014


Comme chaque année, le rapport d’activité 2014 rend compte de l’action de l’APASE. Qu’il s’agisse des interventions auprès des usagers, des contributions dans l’élaboration des politiques sociales, des évolutions organisationnelles décidées, des aménagements immobiliers, des réflexions menées à l’interne, de l’utilisation des fonds publics alloués, des relations partenariales…
La richesse de la vie institutionnelle oblige à choisir les sujets mis en exergue, notamment dans la partie ZOOM. En contrepartie, d’autres restent dans l’ombre de l’activité quotidienne… Ils n’en sont pas moins importants et prolongent, année après année, une entreprise engagée désormais depuis 45 ans.

 

 

Pour l’APASE, l’année 2014 c’était :

  •  Une augmentation très forte des activités AER et Protection Juridique des personnes
  •  La finalisation de l’évaluation externe et son prolongement à travers le Plan d’Amélioration de la Qualité version 2 (PAQ2)
  •  L’aménagement d’un nouveau site et le déménagement de l’équipe Enfance Famille rennaise
  •  Le déménagement de l’antenne rennaise Sociale et Médico Sociale et son évolution organisationnelle
  •  L’actualisation (aboutie) du projet de service AEMO et celle (à finaliser) de la protection juridique
  •  L’apport de moyens d’encadrement sur les antennes Vitré Fougères
  •  Un contentieux prud’homal suite à la fusion-absorption de l’APPARTH en 2013
  •  La mise en place d’une cellule « recherche et veille politique »
  •  La finalisation du dossier de mise en conformité au regard de la CNIL
  •  Une nouvelle journée de formation pour les administrateurs
  •  Une journée institutionnelle pour l’ensemble des salariés et administrateurs sur le thème de la vulnérabilité
  •  Les travaux d’aménagement du siège
  •  Les études pour rendre les locaux accessibles aux personnes à mobilité réduite
  •  Une rigueur de gestion et l’équilibre financier qui en résulte
  •  Le développement d’activités éducatives collectives pour les enfants
  •  L’aboutissement de la charte graphique
  •  Et bien d‘autres réalisations encore.

Puisse le présent document vous éclairer sur ce qui a été réalisé, vous donner le sentiment de le comprendre et, nous l’avons rédigé en ce sens, vous permettre de l’apprécier.

année 2013

Beaucoup de lecteurs ont fait part de leur intérêt pour le contenu et la forme de notre rapport d’activité. Ces retours sont une source de motivation pour ceux qui contribuent à son élaboration. C’est donc avec plaisir que l’édition de cette année a été conçue afin d’apporter les informations significatives sur l’activité de l’année écoulée et de mettre en valeur certaines réalisations. L’APASE est une entreprise collective qui puise son énergie dans une volonté permanente d’amélioration. La trace portée par notre document annuel, la production de connaissance à travers le développement de la recherche, l’actualisation régulière de nos projets de service sont quelques unes des prises les plus sûres pour gravir la voie sur laquelle nous sommes engagés. Si cette voie est plaisante, nous avons fait le choix qu’elle soit aussi exigeante, car il s’agit d’une condition incontournable de notre légitimité. Nous savons que l’enjeu est considérable dans un contexte de politiques sociales largement actualisées depuis le début des années 2000. Les associations et leurs dirigeants portent la responsabilité de s’y engager pleinement. La clarté et l’équité des attentes des financeurs représentent la contrepartie indispensable au maintien de la confiance nécessaire pour aborder l’avenir avec ambition, réalisme et sans crainte du changement

année 2012

Les ingrédients de 2012 ?

Le souffle vivifiant de nouveaux administrateurs élus. Une fusion-absorption (APASE-APPARTH) qui se dessine. Une mobilisation pour prévenir les risques psychosociaux. Un programme de formation très ambitieux qui se termine pour les mandataires judiciaires. Des services qui se développent : avec la fusion nous serons presque 300. Le manque de surface qui en résulte. Donc des déménagements à prévoir et donc des financements. Des négociations… forcément. Un dépassement du volume d’activité prévisionnelle : les familles iraient-elles si mal ? L’achat d’un nouvel immeuble pour reloger l’antenne rennaise « enfance-famille » : tout un volet de notre histoire. Un projet de groupement avec le Centre Hospitalier Guillaume Régnier. Une nouvelle organisation (siège antennes) qui tend vers sa pleine mesure… Un SAMSAH prêt à naître.

Et déjà 2013.